Étiologie carcinologique

Elle demeure l’étiologie prépondérante dans la réhabilitation en prothèse maxillo-faciale.

On dénombre 21 000 nouveaux cas de cancer des voies aérodigestives supérieures (VADS) chaque année en France. Leur répartition géographique reste inégale sur le territoire.

cdweb_export

Incidence des cancers des VADS par région (Source : ecancer.fr)

 

 

Ce type de cancer représente 15% des atteintes chez l’homme et 2% chez la femme. Bien que la prépondérance masculine reste écrasante avec 90% des cas, le nombre de cancer des VADS est en constante augmentation chez la femme.

Les facteurs de risques

Les principaux facteurs de risque sont la consommation d’alcool et de tabac, responsables de 90% des atteintes cancéreuses de ce type.

D’après les dernières découvertes, Le PAPILLOMA VIRUS, responsable du cancer du col de l’utérus et pouvant être contracté par relation bucco-génitale, serait aussi à l’origine d’environ 15 à 20 % des carcinomes des VADS.

Il existe d’autres facteurs de risques : 

  • Un mauvais état bucco-dentaire
  • Des carences vitaminiques
  • Le VIH (Sida)
  • Des expositions professionnelles aux poussières de bois chez les ébénistes et menuisiers peuvent causer des cancers des cavités aériennes nasales et paranasales. Les expositions à l’amiante, au goudron et au nickel favorisent également l’apparition de ce type de cancer.

 

La plupart des cancers contractés sont des carcinomes épidermoïdes. La fraction restante est composée de carcinomes adénoïdes kystiques développés à partir des glandes salivaires accessoires, les sarcomes (cancers du tissus osseux) ou les mélanomes (cancers se développant à partir de cellules de l’épiderme).

Pour plus d’information sur les cancers des voies aérodigestives supérieures voici une brochure de la ligue contre le cancer : Cancers des VADS.pdf

Sources : ecancer.fr

 

Aller à la barre d’outils